Veuillez télécharger le lecteur gratuit Flash pour visualiser le diaporama
De formation classique, Myriam Kamionka a commencé la danse à quatre ans par du folklore russe à Toulouse puis rapidement a préféré se diriger vers la danse classique. Parallèlement elle prend des cours de piano pendant cinq ans. Elle entre au conservatoire de Danse à douze ans et sort major de sa promo avec une médaille d’or à l’unanimité. Cette année là, elle remporte plusieurs concours de danse qui l’amènent à présenter l’école de danse de l’Opéra de Paris.

Elle y fait ses classes et sort une nouvelle fois première de sa promo et intègre le prestigieux corps de ballet où elle grimpe les échelons petit à petits pour arriver Sujet (soliste et corps de ballet). Durant ses 25 années de carrière, elle a travaillé avec les plus grands chorégraphes de son temps comme R.Noureev, M.Béjart, A.Prejlocaj, C.Carlson, J.Neuimeier, J.Robbins, W.Forsythe, J.Kylian, R.Petit, M.Marin, O.Naharin, L.Scozzi et bien d’autres.

Son répertoire classique à la base (M.Petipa, S.Lifar), s’est développé au fil de ses rencontres et elle s’est appropriée le néo-classique de G.Balanchine son style de prédilection, puis naturellement s’est épanouie dans le contemporain avec les grands maitres actuels.

Parallèlement elle est passionnée de comédie musicale, G.Gershwin, de jazz, de musique électronique. Elle s’est intéressée au travail sur le lâcher prise en atelier avec des comédiens pendant cinq ans, le yoga, le Pilates, a fait une formation de metteur en scène et, forte de ses expériences, elle a commencé à chorégraphier en 2008 pour le conservatoire de Brive-la-Gaillarde sur le Boléro de Ravel une pièce pour dix-sept danseuses.

Elle a depuis enchainé des créations pour des danseurs de l’Opéra, une pièce pour le pavillon de Tokyo à l’Opéra de Paris (au sein de l’académie de chorégraphie instaurée par B. Millepied), plusieurs soirées événementielles au Louvre, au grand Palais, dans de grands restaurants à Londres et Paris.

En parallèle, elle enseigne la danse classique à de jeunes espoirs à Paris (Ecole du ballet de l’Institut Stanlowa, et participe un peu partout en France à transmettre son enseignement dans des stages, à des professionnels comme la compagnie Prejlocaj ainsi qu’aux amateurs.

Elle rejoint l’équipe pédagogique de l’Ecole Nationale Supérieure de Danse de Marseille en septembre 2017.
  • MyriamKamionka
Directeur : Omar Taiebi